Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Recettes et photos - Bruns à noirs en passant par violine...

 

La recette de Pasqualina

Henné yéméni à l'infusion de campêche

Préparer une infusion de bois de campêche avec :
400 ml d'eau déminéralisée
20 g de poudre de bois de campêche
6 à 7 c-à-c de sel fin
Faire bouillir l'eau et la poudre puis laisser infuser hors feu jusqu'à refroidissement. Ajouter le sel et attendre qu'il se dilue totalement.

Préparation du henné :
Prendre 140 g de Yéméni et le diluer avec l'infusion de bois de campêche. Ne pas mettre d'acide, cela neutraliserait le rouge du campêche.
Laisser reposer 12h à température ambiante puis mettre au congélateur jusqu'au jour de son application. L'avantage de l'infusion, c'est que ça n'enlève rien à la texture collante du Yéméni donc pas besoin d'Agar-Agar ;-)

Résultat après lavage du henné au shikakai + sidr :
Un coloris profond à reflets rouge-grenat, après 9h de pause, variant selon la lumière. Mes blancs sont rouge foncé.
La texture de la chevelure est douce, plus lisse et ultra brillante.

.... 

Le dernier mélange de la patronne

Cliquez ici!

 

Le chocolat noir 75 % de Nat.indigo

Bilan après un peu plus de 6 mois d'expériences hénné... je confirme que je ne regrette pas du tout d'être passée au tout naturel pour mes cheveux. Cela leur fait le plus grand bien et je prends un grand plaisir à concocter et appliquer mes mélanges grâce aux plantes de qualité de la boutique HIC.J'ai la chance que mes racines blanches prennent bien la couleur et soient bien foncées après le 2 étapes classique... cela m'épate à chaque fois d'ailleurs...


L'automne dernier, je trouvais que je perdais pas mal de cheveux mais depuis que j'utilise le quinquina dans mes mélanges, la chute a été stoppée net ! Bon, je ne peux pas affirmer que le quinquina y est seul pour quelque chose car je prends aussi de la spiruline, de la prêle et de la levure de bière depuis quelques mois. Quoi qu'il en soit, mes cheveux sont en pleine santé. J'ai également cessé de mettre du sel et du bicarbonate dans mes préparations car je ne trouve pas que cela soit réellement efficace pour fixer la couleur.

Côté shampoing, je n'utilise plus que cette petite recette : 1 càc de Sidr, 1càc de Kalpi Tone, 1 càc de shampoing Khadi orange/grenade, le tout mélangé avec une infusion de quinquina et toujours une noisette d'as bio uniquement sur mes longueurs.

Recette de mon dernier 2 étapes classique
1ère application sur cheveux humides et propres, les racines au pinceau et ensuite les longueurs tête en bas au-dessus de la baignoire avec les gants HénnéYemen-HénnéPlantes-Amla 150/25/25 + 1 càc de Quinquina jaune avec infusion de Sauge 2 heures sous film alimentaire et serviette. 2ème application sur cheveux humides, les racines au pinceau Indigo-HénnéPlantes-Katam-KalpiTone 100/25/25/25 avec infusion de Sauge 2 heures avec film alimentaire et serviette.

après la première étape: racines blanches oranges

 

après la deuxième étape

 

Le beau brun de Yohanna

Henné du Yémen et indigo

105g de hénné du Yémen + 95g d'indigo
Temps de pose: 2H15
Base de cheveux chatain foncé, reste de coloration chimique maronné cuivré sur les longueurs, pas de cheveux blancs
Résultat : Un beau brun brillant, cheveux doux.

← avant

← après sans flash

← après avec flash

← après mi soleil mi ombre


La dernière recette de Julie (deux étapes, henné puis indigo)

Avant (racines naturelles)

Racines après henné naturel (100 g de rajasthan et un fond de tazzarine) préparé au jus de citron/orange congelé décongelé. Le henne a posé 3h.

Après indigo mouillé à l'infusion salée (1 CS de sel) de campêche/orcanette. J'ai aussi rajouté 2 CS de sidr. L'indigo a posé 2h à l'air libre.

Une photo entière pour montrer la saturation en indigo des longueurs qui sont restées bien noires depuis que j'en fais (on le voit bien d'ailleurs aux racines, il y a une belle démarcation).

La recette de Stéphanie

Indigo / romarin/ sidr

←avant : mes cheveux quasi naturels: un henné/indigo qui datait de début février acheté dans le commerce (magasin bio) qui a peu tenu

← après : mes cheveux après une colo à l'indigo du site sur lequel j'ai versé de l'eau frémissante avec 30g de poudre de romarin et 10 de sidr+ du sel fin, temps de pose: 2h30.

 

La recette de Valérie

Hennindigo

J'ai procédé ainsi:

100gr de Yémen

50gr de Tazzarine

Jus de citron et jus de raisin

Congelé/décongelé

Puis 100g d'indigo avec du thé noir au Jasmin et une pincée de sel.

J'ai mélangé le tout, j'ai fait un henné en une fois, j'ai dormi avec.  (la flême de faire en 2 fois)

Petit problème, j'ai eu des grumeaux, lorsque j'appliquais la pâte, ça tombait, même dans le tshirt et la nuit a été horrible.  Ca coulait de partout, une catastrophe nocturne.  J'ai tenue jusqu'à 13h00.  Rinçage, un peu de monoï pour démêler lorsque mes cheveux étaient secs.

Et oh miracle, super couleur noir...on m'a même fait la réflexion aujourd'hui:  tu as fais une couleur?  Avant tu avais des reflets?

Bref, même si ça était difficile à appliquer et à garder, j'aime la couleur.  Je pense la prochaine fois le faire qu'avec du jus d'orange, ou juste de l'eau, je crois que c'est ce qui me réussit le mieux!




 

Vereslina passe du roux au brun

Tazarine / Indigo

J'ai laissé poser 400gr de Henné tazarine (macéré au jus de citron la veille) + 400 gr d'indigo (préparé à l'eau chaude au dernier moment. Pose de 3h. Résultat: un beau brun   :)










Le deux étapes de Delphine

J’ai fait la procédure suivante à partir de mes cheveux châtains n’ayant jamais eu de coloration chimique. Le seul traitement qu’ils avaient eu était une tntative de coloration Logona Noir, mais tout avait dégorgé dès le premier lavage…

1/ Henné : 100g Henné du Rajasthan + 50g de poudre qu’il me restait depuis longtemps d’un henné avec picramate.
Préparation acide avec du vinaigre de cidre et un peu d’eau. Laissé pausé 12H au chaud puis congelé et décongelé.
Application sur cheveux humidifiés.
Je l’ai laissé 5H.
Je témoigne que le henné du Rajasthan est super agréable à appliquer car il est très onctueux et colle très bien. J’ai été vraiment agréablement surprise !

2/Rinçage du henné à l’eau claire et application immédiate de l’indigo préparé avec une infusion de bois de campêche. Pose de 1H30.
Rinçage à l’eau claire au vinaigre de cidre dilué puis lavage au sidr au peu galère (car tendance un peu à emmêler les cheveux). Mais c’est un vrai plaisir : rien ne dégorge !
Re rinçage au vinaigre de cidre dilué.
Application d’un peu du masque fixateur Logona qu’il me restait uniquement dans le but de démêler un peu .
Séchage.

Je suis très contente du résultat. Seuls les reflets grenats sont un peu ratés, peut-être parce que j’ai rincé au vinaigre de cidre ? Ou bien je n’ai pas laissé pauser assez longtemps ?   La prochaine fois j’essaierai peut-être l’inverse : l’indigo en premier puis le henné sans acide mais avec l’infusion de bois de campêche. Mais de toute façon, pour cette fois je voulais surtout foncer la couleur, alors ça me va très bien.


avant 

Après


Avant / Après l'indigo


Noir c'est noir... La recette de fruitdesanges

Ou comment après avoir testé et aimé le Yéméni, fruitdesanges a décidé de passer au noir...

150 g d'indigo pur
J'ai laissé infusé du thé noir avec de l'eau bouillante et j'ai rajouté environ une cuillère à café de gros sel dans l'eau bouillante.
Puis, au niveau du liquide, j'ai mis à l'oeil mais manifestement j'avais trop mouillé vu les coulures que j'ai eu !
Sinon pose d'environ 1 heure sous film plastique !
Voilou !
Ca me plaît mais ça me fait bizarre, ça me rappelle un peu ma période gothique !


avant après


Recette de Julie

Orcanette et henné du Yémen

Couleur de départ : noire (vieilles colo chimiques), reflets rouges dus au henné, et pas de cheveux blancs. Mes racines sont châtain foncé-brunes de nature. Le résultat au racine est le même que sur les longueurs, juste un poil plus clair. L'effet racine ne se voit pas du tout :)

Préparation du henné : vinaigre au miel uniquement et repos 4h dans four chaud éteint. Puis congélation, décongélation, et assouplissement de la pâte avec une infusion forte d'orcanette (1/2 sachet dans 1/2 L d'eau à peu près). Vu que la poudre est fine, je ne me suis pas embêtée à la filtrer, j'ai tout mis (poudre+liquide) dans la pâte.
J'ai ajouté 2 cuillères à soupe de crème épaisse entière (évite l'effet asséchant du henné), et quelques gouttes d'HE de palmarosa, geranium bourbon pour l'odeur et encore 2 cuillères à soupe d'orcanette poudre, j'étais inspirée!
Temps de pose : 4h30 sous film plastique + foulard. Rinçage à l'eau puis une noisette d'AS maison pour démêler.
Les photos sont le résultat à la lumière du jour, sans soleil. Au soleil, c'est beaucoup plus rouge grenat :)
Noter aussi que j'ai plusieurs hennés à mon actif (5-6) assez rapprochés, ce qui je pense a aidé pour la couleur rouge.
NB : Citation de mon copain : "tu es rouge... comment dire, le légume là... Betterave !!" mdrrrr
NB 2 : L'odeur de munster ne reste pas du tout, le henné prend largement le dessus!

 




Copyright © 2010 Henne Indigo et Compagnie. Tous droits réservés.

B Walthew / template - younic Joomla & Webdesign